Latest headlines

Thursday, 23 August, 2007

Not in our name: pro-Medicare docs blast CMA

president Dr Danielle Martin (right) and resident-board member Dr Simon Turcotte, blasted the Canadian Medical Association over its declaration of support for private healthcare at its controversy-laden annual meeting in Vancouver this week.

In their op/ed to Montreal daily Le Devoir earlier this week, Drs Martin and Turcotte :

En tant que médecins et membres de l'AMC, nous devons demander à notre association pourquoi elle ne fait pas la promotion de solutions qui accroîtraient l'accès aux soins en fonction des besoins, dans le cadre du régime public, où les ressources médicales sont souvent sous-utilisées? Pourquoi l'AMC maintient-elle sa proposition de pratique mixte et d'assurance-maladie privée, qui auront pour conséquence de drainer hors du système public le personnel infirmier, les techniciens et autres dont il a besoin? Pourquoi l'AMC ferme-t-elle les yeux sur les données probantes, sur les risques que poserait le développement d'un nouveau marché des soins de santé?

Au cours de son assemblée, l'AMC aura l'occasion de faire preuve d'une approche plus constructive lors des discussions portant sur les soins à domicile, l'assurance-médicaments et la santé environnementale, de manière à améliorer et à moderniser le système de santé financé publiquement, pour le rendre apte à répondre aux besoins de tous, non seulement des mieux nantis.

Les récentes sympathies de l'AMC pour l'assurance privée et la pratique mixte ne figurent pas à l'ordre du jour des débats en assemblée; leur sort devrait s'apparenter à celui des mauvais remèdes, rapidement rejetés.
Translation, in short: For the public good, doctors must oppose the CMA's recent policy-efforts, which would benefit the well-off and do not address the well-being of the population at large. Policies that threaten to weaken the public system should be rejected.

Check out our website:

0 comments:

Post a Comment